Pourquoi créer un blog ?

Pourquoi créer un blog ? C’est la question que vous vous êtes sûrement posée un jour. Vous avez lu tous ces articles qui vous disent qu’il FAUT créer un blog, que c’est indispensable pour le SEO, toussa.

Mais vous vous tâtez. Cela a l’air de demander pas mal de boulot et vous n’avez pas que ça à faire.

J’ai créé un blog.

Je l’ai fait parce que j’ai toujours aimé écrire.

A chaque fois que je peaufine mon ikigaï, cela m’apparaît comme une évidence.

Un phare rouge au milieu de la rosace : j’ai toujours aimé écrire et j’ai une belle plume.

Depuis environ un an, l’écriture est devenue mon activité principale.

L’an dernier, j’ai créé mon premier blog et il y a six mois, j’ai commencé à vendre des articles. Gagner ma vie en faisant ce que j’aime le plus au monde : écrire pour être lu, c’est quelque chose que je n’avais jamais imaginé possible. Et j’y suis arrivé grâce à mon blog. C’est mon blog qui m’a permis de rencontrer des clients. Et c’est mon blog qui a donné envie à mes clients de me confier des articles.

Je veux vous parler aujourd’hui de cela.

Je veux vous expliquer pourquoi créer un blog

Mais je ne peux pas vous parler du blog sans vous raconter comment j’en suis arrivé au blog.

Tout ça, c’est la faute à Emile Zola.

Oui, c’est Emile le premier qui a éveillé ma curiosité pour les belles lettres, un matin de novembre, sur le quai de la station Chaussée d’Antin, alors que j’attends le métro pour me rendre à une douloureuse séance chez l’orthodontiste.

C’est la faute à Emile Zola qui a écrit ce chef d’oeuvre (relu maintes fois depuis) qu’est Germinal. Un roman épais au sujet ingrat, mais dont la plume fluide, le verbe riche et la narration cinématographique m’ont fait voyager.

M’ont fait voyager et ouvert un univers de mots.

Après ce premier Zola, j’ai relu avec appétit des Balzac vaguement survolés auparavant, j’ai donné sa chance à André Gide, j’ai été amoureux avec Albert Cohen (Belle du Seigneur est un livre qu’on peut difficilement aimer à un autre moment qu’à l’adolescence).

L’amour des mots et des histoires bien troussées m’a aussi emmené vers le polar français, dont la narration plus condensée est un défi supplémentaire pour l’auteur inventif. Je me suis régalé des Simonin (à ne pas confondre avec Simenon), le Breton, A.D.G et bien sûr Frédéric Dard, alias San Antonio.

Emile Zola m’a mis le pied à l’étrier car en découvrant la lecture, j’ai pris goût aux beaux textes, j’ai pris goûts à la construction narrative et à l’écriture.

Je n’aime pas écrire depuis que je sais tenir un stylo, mais j’aime écrire depuis que j’ai été amoureux de textes écrits par les autres. Des textes qui m’ont donné envie d’écrire pour être lu.

C’est important écrire pour être lu

Cela veut dire que là, par exemple, précisément au moment où je pose mes mots sur ma feuille, je réfléchis à la tournure, je réfléchis à l’impact, j’essaye de ne pas être rasoir, de rester cohérent avec ce que j’ai déjà écrit et ce que j’ai envie de vous dire.

Mais par la force de l’habitude et une pratique quotidienne, les mots me viennent aisément. Je prépare ce texte sur la création de blog depuis plusieurs semaines. Je sais précisément ce que je veux vous écrire.

Pour le comment, je fais confiance à l’instinct. J’ai remarqué que mes meilleurs textes sont ceux où je laisse venir les mots, sans trop y réfléchir.

Pourquoi j’ai créé mon blog

Il y a un an et des poussières, j’ai créé Sweet Home, mon blog consacré à la Silver économie.

Pourquoi ?

  • Parce que le sujet me passionne.
  • Parce que j’ai envie d’aider les gens qui se posent des questions.
  • Parce que j’ai besoin d’écrire les choses pour m’aider à réfléchir.
  • Mais aussi parce que je manque de confiance en moi et que le blog est un super moyen de se faire remarquer et reconnaître bien plus efficacement que des soirées de networking !

J’ai donc créé un blog pour plein de raisons, mais surtout parce que je voulais écrire des articles pour être lu.

Perfectionnements

J’ai suivi des cours pour améliorer mon écriture, la rendre plus impactante, plus vendeuse. Je suis notamment inscrit à la formation avancée Copywriting de Livementor où j’ai pu bénéficier des conseils avisés d’Alex Dana et Yeza Lucas.

Mais j’ai aussi regardé quelques vidéos des as autoproclamés du copywriting. Vous savez, ces types de 25 ans installés en Asie qui vendent leurs méthodes imparables pour devenir rentier en créant des blogs qui génèrent des revenus passifs.

A en croire ces gourous du marketing digital, un blog est un bon appât à pigeons. Vous faites un blog pour avoir des inscrits à votre newsletter à qui vous envoyez des pages de vente pour qu’ils achètent vos formations vidéo pour apprendre à faire un blog qui permet de vendre des formations par vidéo.

N’ayez pas honte, on les a tous lus et écoutés, on y a tous cru… et parfois on a compris qui est vraiment le pigeon dans l’affaire.

Moi, je suis avide de conseils, mais je n’aime pas les méthodes.

Alors aujourd’hui, je voudrais vous donner des conseils, mais je ne vous propose pas la méthode ultime pour créer un blog.

J’ai envie de vous aider

J’écris pour le web depuis cinq ans mais cela fait seulement six mois que j’ai découvert que je peux faire de cette passion, ce talent, mon métier. Je peux créer des textes et les vendre à des clients. Et cela, c’est grâce à mon blog que j’y suis parvenu.

J’ai envie de vous partager cela. Parce que vous galérez peut-être pour arriver à un tel résultat. Vous vous demandez ce qui n’a pas marché.

  • Pourquoi votre article génial que vous avez peaufiné pendant des jours et des jours ne trouve-t-il pas son public ?
  • Pourquoi votre CTR moyen plafonne à 3% ?
  • Pourquoi ce satané blog ne convertit-il pas plus ?

Je n’ai pas la réponse à vos questions.

Mais je peux vous aider à la trouver en vous. Prenez plutôt cela comme un retour d’expérience.

La première question que vous devez vous poser, et c’est d’ailleurs pour cela que j’ai donné ce titre à l’article, c’est…

Pourquoi créer un blog ?

  • Pour améliorer son référencement naturel ?
  • Pour avoir une stature d’expert de son domaine ?
  • Pour créer une communauté ?
  • Pour créer une muse, devenir un infuenceur et vendre des vidéos de votre méthode à un prix scandaleusement élevé ?

Ce sont de bonnes raisons, mais ce sont des finalités.

Moi, je pense que tout cela, je l’ai envisagé après coup. Mais au départ, j’ai fait un blog parce que j’aime communiquer et parce que j’aime surtout écrire.

  • Si j’étais fan de vidéo, j’aurais créé une page Youtube.
  • Si j’étais plus sociable, j’aurais organisé des Meetup.
  • Si j’étais Alexandre Dana, j’aurais créé une communauté sur Facebook,
  • Si j’étais plus à l’aise à l’oral, j’aurais fait un podcast.

Mais mon truc à moi, celui qui me botte le plus, c’est la communication écrite. Et j’imagine mal qu’on puisse s’épanouir avec un blog si on n’aime pas écrire.


%d blogueurs aiment cette page :